TulipeLe travail de la vigne.

Adopter les méthodes de culture biologique nous a d'abord obligé à mettre de côté les méthodes simplistes de l'agronomie classique. Le sol n'est pas ce support inerte qu'il faut remplir d"engrais. Les sols sont des milieux complexes et vivants qu'il faut comprendre et stimuler.

 

La base de notre méthode repose sur la revitalisation des sols et l'utilisation des travail chevaléquilibres naturels. Le sol est travaillé superficiellement du printemps au début de l'été et les herbes que nous laissons pousser d'août à mars servent d'engrais vert.
La croissance des vignes est plus réguliére, sans excès ni chlorose. Leur résistance aux maladies (mildiou, oidium et botrytis) est renforcée. En effet, n'étant plus sous perfusion de pesticides de synthèse, la vigne développe ses propres défenses. Des traitements très faibles avec du soufre et de la bouillie bordelaise (c'est à dire du cuivre, à raison de 1,2kg par hectare et par an) complètent la protection. Nos vignes deviennent des écosythèmes dynamiques où les insectes utiles se développent en se nourissant des insectes nuisibles.tracteur

 

Le cheval a fait sa réapparition dans nos vignes en 2010.

 

Avec nos techniques de travail, nous obtenons une dizaine de jours d'avance de maturité et nos vins deviennent vraiment l'expression de leurs terroirs. De plus, nous combattons très efficacement l'érosion et le lessivage des sols. La biodiversité est respectée et peut s'exprimer dans toute sa splendeur.

Voir le travail à la cave.

 

La passion que nous engageons dans l'élaboration de nos vins nous pousse à approfondir notre connaissance des terroirs et à améliorer nos méthodes culturales.

 

© 2011 André Stentz | Plan du site | Mentions légales | Contact | Conception : dgPartner | Photos : André Stentz